dimanche 28 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°13 - Pour la démocratie

Encourager la diversité des formes de consultation des citoyens, participation citoyenne à l’élaboration de la loi par l’usage du numérique, proposition de loi citoyenne examinée par session parlementaire; renforcement des droits et du rôle du Parlement (initiative de la loi, évaluation et contrôle des politiques publiques) ; évolution du mode de scrutin par l’introduction d’une part de pro- portionnelle ; reconnaissance du vote blanc et extension du droit de vote aux étrangers non communautaires pour les élections locales, qui existe déjà pour les ressortissants européens.

facebook-14

Posté par secret ps ctry à 06:23 - Permalien [#]

samedi 27 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°12 - Développer tous les territoires et les services publics

Après l’augmentation des budgets de la politique de la ville et des dotations aux territoires ruraux, poursuite du déploiement du Schéma national des services publics afin de garantir partout l’accès aux soins, à l’éducation, à la sécurité, au numérique (mise en œuvre du Plan Très Haut débit) ; plus de justice sociale dans les impôts locaux et maintien des dotations pour les collectivités locales afin qu’elles investissent et garantissent les services de proximité ; fonds d’aide pour la revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs ; mise en œuvre des engagements de la loi relative à l’égalité réelle en Outre-mer.

facebook-13

Posté par secret ps ctry à 20:22 - Permalien [#]

#LEGISLATIVES - Proposition n°11 - Étendre la Sécurité sociale professionnelle

Compte personnel d’activité (CPA) étendu ; volet revenu pour que personne ne vive avec moins de 800 par mois et dont les conditions seront à définir avec les partenaires sociaux ; fusion des minima sociaux pour créer une couverture commune ; investissement massif dans une formation mieux adaptée pour les jeunes et les demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés.

facebook-12

Posté par secret ps ctry à 06:03 - Permalien [#]

Journée nationale de la Résistance

JNRLe 27 mai 1943 avait leu la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) dans l'appartement de René Corbin, au premier étage du 48 rue du Four à Paris. Délégué du Général de Gaulle, Jean Moulin souhaitait l’instaurer, dans le but d'unifier les divers mouvements de Résistance.

Sous sa présidence, le CNR a réuni les représentants des huit grands mouvements de résistance, des deux grands syndicats d'avant-guerre ainsi que les représentants des six principaux partis politiques de la troisième République.

Après la Libération, le programme d'action de la Résistance, connu sous le nom "Les jours heureux", paraissait en 1944 et conduisit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques, donnant la priorité à l'accès à l'éducation pour tous et posant les bases du modèle social français.

Il inspira également la rédaction du préambule de la Constitution de la quatrième République, qui fait partie des textes fondamentaux de notre droit actuel.

C’est pour cette raison que l’Assemblée Nationale a instauré le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance. Elle s'est tenue pour la première fois le 27 mai en 2014.  Elle rappelle le courage, la défense de la République, le souci constant de justice, de la solidarité, de tolérance et de respect envers autrui. Enfin, elle invite les jeunes générations à connaître l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste de Pétain.

L’un des hommages les plus célèbres demeure le discours d’André Malraux, lors de l’entrée de Jean Moulin au Panthéon, le 19 décembre 1964 : « Aujourd'hui, jeunesse, puisses-tu penser à cet homme comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour, de ses lèvres qui n'avaient pas parlé ; ce jour-là, elle était le visage de la France... »

Nous pouvons dire aussi que les 80 parlementaires qui refusèrent de trahir la République le 10 juillet 1940 constituèrent ensemble, un acte de Résistance. Georges Rougeron, sénateur-maire socialiste de Commentry, lui même déporté, avait consacré plusieurs ouvrages sur le sujet : La Résistance dans l’Allier ou encore Vichy, Capitale. A relire sans modération puisque le passé éclaire le présent.

Vive la France Libre. Vive la République.
 

Posté par secret ps ctry à 06:00 - Permalien [#]

vendredi 26 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°10 - Inclure les personnes en situation de handicap

Recrutement d’assistants de vie scolaire auprès des élèves en situation de handicap; revalorisation de l’allocation adulte handicapé; meilleure prise en charge de l’autisme.

facebook-11

Posté par secret ps ctry à 20:10 - Permalien [#]

Benoît Hamon, «nouvelle star» à Trappes

«Je n’accepterai pas que ce parti fasse des célébrations pour Blum et Jaurès et se réduise à être la cabane de jardin de Macron.» 

Benoît HAMON entre en campagne pour les Législatives. A lire sur le site de Libération :

Benoît Hamon, "nouvelle star" à Trappes

Fort de sa notoriété acquise pendant la présidentielle, le candidat malheureux à l'Elysée est reparti en campagne dans la 11e circonscription des Yvelines, où il tente de conserver son siège de député arraché à la droite en 2012. Un combat loin d'être gagné.

http://www.liberation.fr

 

Posté par secret ps ctry à 10:53 - Permalien [#]

Porter la voix d'une gauche vigilante et constructive

logo_ps_1446288357Contrairement à ce que nombre d'observateurs de la vie politique voudraient nous faire croire, le clivage entre la gauche et la droite est plus que jamais d'actualité.

 

Non, une majorité de gauche à l'Assemblée nationale ne mènerait pas la même politique que le Premier ministre de droite nommé par monsieur Macron.

 

Non, une majorité de gauche ne permettrait pas la réforme du code du travail par ordonnance sur le caprice d'un homme.

 

Socialistes, il nous appartient de porter la voix d'une gauche vigilante et constructive autour des propositions claires qui sont les nôtres dans ces élections législatives.

Voici la vidéo de Jean-Christophe CAMBADELIS :

 

L'Edito de Jean-Christophe Cambadélis #37 - "La candidature des socialistes est une candidature de justice sociale"

 

Posté par secret ps ctry à 10:48 - Permalien [#]

jeudi 25 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°9 - Agir pour nos aînés

Minimum vieillesse revalorisé et APA augmentée; maintien à domicile favorisé avec un crédit d’impôt pour les travaux d’adaptation des logements ; qualité des soins améliorée pour les personnes dépendantes (augmentation des places accessibles et du nombre d’aides-soignants en EHPAD; poursuite de l’aide aux aidants et aux familles par la création d’une allocation spécifique.

twitter-10

Posté par secret ps ctry à 06:08 - Permalien [#]

mercredi 24 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°8 - Soutenir l’autonomie des jeunes

Effort continué pour revaloriser les bourses et construire des logements pour les étudiants ; dotation en capital de départ de 10 000 euros pour chaque jeune adulte.

twitter-09

Posté par secret ps ctry à 20:00 - Permalien [#]

On ne peut convoquer les Français aux élections législatives sans les informer du contenu de la nouvelle « loi travail »

logoOn ne peut aller aux élections législatives sans que les électeurs soient informés du contenu de la nouvelle « loi travail » annoncée par le gouvernement d’Edouard Philippe.

Comme nous le souhaitions, la concertation avec les organisations syndicales a débuté. Le gouvernement dispose désormais du temps nécessaire pour élaborer le projet de loi d’habilitation à légiférer par ordonnances avant le 11 juin, date du 1er tour des élections législatives.

Le projet de loi doit être délibéré au conseil des ministres du 7 juin et rendu public, permettant ainsi aux électeurs de se déterminer en étant réellement informés, en toute transparence.

Les Français pourront alors dire s’ils sont favorables ou non aux dispositions envisagées : comme le plafonnement impératif des indemnités prud’homales pour licenciement abusif c’est à dire « sans cause réelle ou sérieuse » ; comme l’extension de l’inversion de la hiérarchie des normes à des sujets autres que la durée du travail en permettant aux accords d’entreprise de déroger aux accords de branche et à la législation du travail au risque de provoquer un certain dumping social ; ou comme encore la fusion des institutions représentatives du personnel qui réduirait la démocratie sociale dans l’entreprise ; etc.

Cette loi se veut la réforme emblématique du quinquennat. On ne peut convoquer les citoyens aux élections législatives sans en connaître le contenu.

Jean-Christophe CAMBADELIS

Premier Secrétaire National du PS

Posté par secret ps ctry à 18:04 - Permalien [#]