jeudi 28 décembre 2017

Réfugiés : Une pauvre image de la France !

mainsRéfugiés et étrangers : la situation du jeune soudanais qui a trouvé asile à commentry est intolérable. Les autorités locales menacent d'un retour imminent à son pays d'origine où il se trouve persécuté.

Au delà les mesures prises par le Ministre de l'intérieur pour satisfaire à la politique du chiffre des retours à la frontière sont inqualifiables ! Les centres de rétention sont la honte du pays. Le droit d'asile est bafoué. Des voix s'élèvent pour dénoncer ce que nous n'avions plus vécu depuis la Libération.

Épouser ainsi les politiques extrémistes va conduire à des situations dramatiques dont les responsables sont deja désignés. La france pays des droits de l'homme et patrie des lumières voit son image pâlir. Et apres les étrangers c'est aux pauvres qu'elle s'attaque par le rabotage des allocations chômage.

Posté par secret ps ctry à 21:48 - Permalien [#]
Tags : , ,

Un gouvernement de fainéants !

carton rougeComme au temps au Giscard qui commentait l’actualité au coin du feu et invitait les éboueurs à l’Elysée ou se rendait pour dîner chez les gens, le Président Macron commente la possible baisse des allocations chômage depuis son lieu de villégiature à la montagne pendant que les Français doivent se serrer la ceinture. Il juge normales les pistes de contrôle plus sévères des demandeurs d'emploi qui verraient leur allocation chômage supprimées en cas de refus répétés d’emplois.

 

Dans une période où la demande est plus forte que l’offre sur le marché de l’emploi, ce projet a fait à juste titre l’effet d’une bombe, combinée à la probable plus forte hausse de l’essence et du gasoil qui se prépare dès le 1er janvier, de la CSG et autres réformes anti-sociales.

 

C’est ainsi que le Canard Enchainé révèle d’après une note que l'allocation chômage serait réduite de 50% pendant deux mois. En cas de récidive, elle serait carrément supprimée pour la même durée. Le Chef de l’Etat rejoint donc les propositions du MEDEF.

 

Nous avons malheureusement un gouvernement de fainéants qui au lieu de s’attaquer au chômage, préfère s’attaquer au chômeurs ! Ainsi Macron va transformer les chômeurs en précaires. La suite logique de son nouveau droit du droit avec lequel il a essayé de nous faire croire qu’il pouvait créer de l’emploi alors que c’est le niveau d’activité qui le détermine.

Posté par secret ps ctry à 21:43 - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 27 décembre 2017

Belle solidarité à l'école de Pourcheroux - Commentry

shutterstock_328778669Il y a des nouvelles qui font plaisir à lire dans le quotidien régional. Plus particulièrement, l'article concernant l'école de Pourcheroux à Commentry dont une classe fut menacée de fermeture.

Nous étions alors mobilisés avec les parents d'élèves et les différentes parties concernées par ce projet de fermeture inacceptable.

Force est de constater que nous avons bien fait de nous battre lorsque nous constatons les beaux projets de l'école !

En effet, comme le relate l'article ci-dessous, les écoliers ont, à l'approche des fêtes de Noël, participé à un élan généreux en offrant à d'autres enfants moins favorisés, des jouets collectés dans leur propre affaires personnelles. Bravo !

 

Élan généreux à l'école de Pourcheroux

Élan généreux à l'École Primaire de Pourcheroux. Tous les écoliers de l'école primaire de Pourcheroux ont à l'approche des fêtes de Noël participé à un élan généreux en offrant à d'autres enfants " moins gâtés " des jouets collectés dans leur propre arsenal.

http://www.lamontagne.fr

 

Posté par secret ps ctry à 20:23 - Permalien [#]
Tags : , ,

"Je ne suis pas mort, je dors"

François Mitterrand et Michel Sardou © GERARD FOUET _ AFPA l’approche du 22ème anniversaire du décès de François MITTERRAND, Président de la République de 1981 à 1995, nous vous livrons quelques anecdotes, notamment de son rapport à la variété française.

Le titre de ce billet interpelle forcément un peu. Il est aussi et surtout le titre d’une chanson de Michel SARDOU. Quel rapport entre les deux hommes donc ?

Le Président convia l’artiste pour faire sa connaissance tout en sachant parfaitement ses convictions politiques opposées aux siennes. Qu’importe. Le contact a été très bon.

 

En effet, François MITTERRAND appréciait beaucoup le répertoire du chanteur, en particulier '’Je ne suis pas mort, je dors”. Le connaissant par coeur, passant en revue sa carrière, il lui conseilla de remettre cette chanson à son tour de chants. Ce que le chanteur fit.

 

Il faut dire que pendant les années 80, SARDOU voit sa popularité atteindre des sommets. Il produit de nombreux tubes à succès. Les deux hommes ont par la suite, entretenu des relations très cordiales. François MITTERRAND l'éleva au rang de Chevaliers des Arts et Lettres en 1985. Puis Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 1988.

 

En 1993, à l’Elysée, le Président le fait Chevalier de la Légion d’Honneur, lui remettant la décoration en personne, louant “le talent d’un grand artiste” avant de citer dans son allocution, les chansons Les Ricains, Un enfant, La Maladie d’amour et Musulmanes.

 

Dans un prochain article, nous aborderons sa relation avec RENAUD.

Crédit photo : François Mitterrand et Michel Sardou © GERARD FOUET / AFP

Posté par secret ps ctry à 20:08 - Permalien [#]
Tags : , ,

Les étrangers doivent être respectés dans leurs droits !

carton rougeCarton rouge à Macron et son Gouvernement ! Longtemps, les Droits de l’Homme ont été un combat pour des textes. Maintenant, un combat pour les textes soient appliqués et en la matière, nous sommes loin du compte avec la circulaire du Ministre de l’Intérieur à propos des étrangers.

En effet, cette circulaire du Gouvernement MACRON porte très gravement atteinte aux droits des étrangers et au travail des associations.

C’est pourquoi, Socialistes, nous rappelons notre attachement au droit d’hébergement inconditionnel des personnes sans-abri, sans distinction de leur statut administratif !

Le Parti socialiste demande solennellement le retrait de cette circulaire. Il convient de trouver des solutions à l’engorgement des centres d’hébergement.

Posté par secret ps ctry à 19:37 - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 17 décembre 2017

Revitalisation des commerces en centre-ville : c'est pas trop tôt !

alarm-clock-2175382_640

Lors de la dernière séance du Conseil Départemental de l'Allier, il a été question de la mise en expérimentation d'un programme de reconquête des centres bourgs et des centres villes dans le cadre du développement territorial. C'est pas trop tôt ! 

Il y a 2 ans, les Socialistes de Commentry interpellaient le Maire devenu Président du Conseil Départemental dans leur journal "Les Yeux Ouverts" concernant le nombre important de vitrines vides ou d'immeubles commerciaux desaffectés en ville. Phénomène qui ne se limite pas bien entendu à la seule ville de Commentry mais à de trop nombreuses villes en France. Les zones périphériques ne cessent de croitre et avec elles, des offres de magasins sans cesse plus importants. 

Mesdames et Messieurs les élus locaux, il est temps de prendre vos responsabilités et de ne pas laisser s'étendre les zones commerciales dévoreuses de terres cultivables et constructibles ; de mener une politique économique locale avec un élu dédié et un fonctionnaire municipal spécialisé ; de mener des opérations de renovations urbaines pour améliorer les façades de magasins abandonnées en lien avec les propriétaires.

Posté par secret ps ctry à 17:00 - Permalien [#]

Le Roi Macron et le gouvernement des riches !

castle-1975952_1280

Le “nouveau monde” voulait abolir la “politique à la papa” et ringardiser les partis de gouvernement. “Il fallait essayer” avons-nous entendu ! Mais la belle ambition se transforme en ballon de baudruche et les discours d’En Marche pour faire moderne ne se traduisent en rien dans les faits.

La preuve : le Président de la République fêtait son anniversaire au château de Chambord, signe d’une dérive monarchique supplémentaire. Le même qui demande aux Français de se serrer la ceinture sur le SMIC, aux retraités de payer plus de CSG, aux étudiants de ne pas pleurnicher face à la baisse des APL. Le même qui tient un discours généreux sur l’Europe mais qui veut trier les migrants. Le même qui fait des cadeaux aux riches  en supprimant l’ISF. Macron soucieux de son image s’écoute beaucoup parler. Mais il se regarde aussi. Et l’image renvoyée est celle d’une politique de droite….et de droite.

Gouvernement des riches

 

 

wallet-2292428_640

Ce même vendredi avant que le Président de la République n'honore les terres giboyeuses et marécageuses de Sologne, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) rendait publiques les déclarations de patrimoine des ministres du gouvernement d'Edouard Philippe. De façon assez étonnante, la ministre la plus riche du gouvernement, avec 7,7 millions d'euros de patri­moine est la ministre du Travail, Muriel Peni­caud. Elle cumule 4 millions d'euros de place­ments en assu­rance-vie et 1,8 millions d'euros sur ses onze comptes courant. C'est aussi elle qui demandait aux travailleurs de faire un effort en matière de Code du Travail...Un comble !

Posté par secret ps ctry à 16:34 - Permalien [#]

Chaque jour compte

cazeneuve

“Chaque jour compte” est le dernier ouvrage de Bernard CAZENEUVE. Nommé Premier ministre à la fin du quinquennat HOLLANDE, il évoque les 150 jours vécus au coeur de Matignon, poste d'observation avancé des personnages et des événements qui ont contribué à écrire une page importante de l'histoire de France.

 

L'homme politique illustre ses propos par quelques révélations et anecdotes inédites. Il n’en oublie pas pour autant d’être fidèle à deux hommes : François HOLLANDE à qui il doit sa carrière ministérielle et François MITTERRAND à qui il fait plusieurs fois références pour analyser les événements quotidiens ou encore lorsqu’il se rend à Jarnac pour honorer sa mémoire.

 

Au fil des pages, le républicanisme de l’ancien Premier ministre est perceptible, particulièrement dans son combat contre l’extrême-droite. On le retrouve tel qu’il est, rigoureux et sérieux ; qualités louées par ses amis comme par ses opposants.

 

C’est aussi le nostalgique de la place Beauvau qui réapparait. Le Ministère de l’Intérieur où il s’est révélé, a marqué notre homme notamment pendant les attentats, où il a su prouver qu’il était à la fois le Ministre de l’Ordre et le Ministre de la Sécurité et la paix civile.

 

Enfin, la campagne présidentielle n’échappe pas à une analyse approfondie de sa part. Critique envers Emmanuel MACRON et plus encore envers celles et ceux qui ont largué armes et bagages au Parti Socialiste pour rejoindre le candidat En Marche, il reproche également à Benoît HAMON, ses trop longues négociations avec les Ecologistes et la France Insoumise. Selon lui, le candidat PS a perdu sur la distance parce qu’il n’a pas su d’abord rassembler sa propre famille : les Socialistes.



Cet ouvrage, que l’on partage ou non, le fond, se montre assez objectif. Bernard CAZENEUVE n’évite pas non plus l’épineuse question de la survie de son Parti auquel il est et reste attaché. Rendu à la vie civile, il exerce son métier d'avocat depuis la fin du quinquennat. Il continue de suivre de près les affaires politiques, surtout le Congrès du PS à venir au printemps 2018. S'il ne s'est pas prononcé publiquement sur le rôle qu'il entend y jouer, il rencontre actuellement et à travers toute la France, les habitants du pays, les militants et sympathisants. Chaque jour compte donc. Affaire à suivre. 

 

Livre paru aux Editions STOCK, 306 pages, 19 euros environ.

Posté par secret ps ctry à 15:05 - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 13 décembre 2017

Hébergement d’urgence : pour un accueil inconditionnel des personnes sans-abri

poor-1775239_640

Plusieurs associations nationales d’hébergement et de lutte contre l’exclusion (dont Médecins du monde, La Cimade, Emmaüs-Solidarité) ont quitté une réunion avec le ministre de l’Intérieur et le ministre de la Cohésion des Territoires après avoir été informées de la volonté du gouvernement de publier une circulaire autorisant des agents de l’OFFI et des préfectures à procéder à un examen de la situation administrative des étrangers dans les centres d’hébergements accueillant des sans-abri.

Elles ont rappelé aux ministres du gouvernement Macron-Philippe que cette circulaire, si elle était appliquée, précariserait la situation des personnes accueillies et remettrait en cause les principes et priorités de leur action vis-à-vis des étrangers : accueil inconditionnel des personnes en situation de détresse, intervention policière dans les centres d’hébergement dans le cadre d’une décision de justice… Elle poserait, en outre, la question de la protection et de l’utilisation de la base de données de l’accueil d’urgence.

Le Parti socialiste appelle le gouvernement à ne pas fragiliser le travail des acteurs nationaux de l’hébergement et de la lutte contre l’exclusion. Il demande au Président de la République de les recevoir avant la publication de la circulaire afin d’étudier leurs propositions pour remédier à l’extrême saturation du parc d’hébergement.

Posté par secret ps ctry à 19:11 - Permalien [#]
Tags : , , ,

Climat : des paroles, oui mais des actes Monsieur le Président !

germ-2871773_640

En 2015, la France était l’architecte du plus important accord international du début du 21e siècle, du premier accord mondial sur la lutte contre le réchauffement climatique. Réunis à Paris, les États signataires s’engageaient à limiter le réchauffement de la planète en-dessous des 2°C, et même à viser 1,5°C par rapport à l’ère industrielle.

Aujourd’hui, par-delà la mobilisation diplomatique intense ainsi rendue possible, la communauté scientifique alerte la conscience humaine : le monde court vers une augmentation de 3°C, les dernières études pointent une reprise globale des émissions de CO2 et prédisent une accélération des dérèglements climatiques. C’est dans ce moment périlleux pour la planète que Donald Trump a pris la décision unilatérale, contre le cours de l‘histoire, de se retirer de l’Accord de Paris.

Le « One Planet Summit » aura permis de mobiliser le monde de la finance et de l’entreprise pour financer la transition énergétique.  Il faut ainsi se féliciter des 12 engagements internationaux des acteurs publics et privés, de l’annonce de la Banque mondiale de ne plus financer de projets d’exploitation de pétrole et de gaz ou de la participation de plus en plus active des grandes entreprises à la lutte contre le réchauffement climatique,

Le Parti socialiste déplore toutefois que l’autre volet de l’Accord de Paris, l’adaptation au changement climatique, qui concerne les pays pauvres, ait été à ce point l’oublié du sommet. Aucun mécanisme ne permet de financer l’adaptation et la principale annonce faite par France à ce Sommet d’élever dans ce domaine sa contribution de 300 millions de dollars – pour un total de 1,5 milliards – n’est clairement pas à la hauteur.

Ce Sommet a mis en exergue le déficit de leadership climatique du coté des États. La France, qui avait tenu ce rôle en 2015, pourrait reprendre cette ambition mais cela impliquerait qu’elle s’engage résolument dans une politique crédible en matière écologique et énergétique, notamment en Europe, ce que ne laissent pas apparaître hélas les premiers mois et choix du gouvernement Macron-Philippe : baisse des aides au maintien du bio, abandon des 50% du nucléaire en 2025, ponction des agences de l’eau pour financer l’Office nationale de la chasse, soutien au projet de la « Montagne d’Or » en Guyane, CETA, report de la taxe européenne sur les transactions financières,…

Pour le Parti socialiste, la forte mobilisation des acteurs non-étatiques à ce One Planet Summit va dans le bon sens, mais elle ne doit pas masquer que la véritable bataille à mener pour le climat est d’abord politique : c’est une cause civilisationnelle. Alors, des actes !

Posté par secret ps ctry à 19:06 - Permalien [#]
Tags : , ,