dimanche 27 mai 2018

Journée Nationale de la Résistance

Croixdelorraine« Aujourd'hui, jeunesse, puisses-tu penser à cet homme comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour, de ses lèvres qui n'avaient pas parlé ; ce jour-là, elle était le visage de la France… » déclarait Malraux dans son discours hommage lors du transfert des centres de Jean Moulin au Panthéon.

« Comme Leclerc entra aux Invalides, avec son cortège d'exaltation dans le soleil d'Afrique et les combats d'Alsace, entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège ! Avec ceux qui sont morts dans les caves sans avoir parlé, comme toi ; et même, ce qui est peut-être plus atroce, en ayant parlé ; avec tous les rayés et tous les tondus des camps de concentration, avec le dernier corps trébuchant des affreuses files de Nuit et Brouillard, enfin tombé sous les crosses ; avec les huit mille Françaises qui ne sont pas revenues des bagnes, avec la dernière femme morte à Ravensbrück pour avoir donné asile à l'un des nôtres. Entre avec le peuple né de l'ombre et disparu avec elle - nos frères dans l'ordre de la Nuit... »

Quel bel hommage pour évoquer cette journée nationale de la Résistance. En effet, le 27 mai 1943 avait leu la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) dans l'appartement de René Corbin, au premier étage du 48 rue du Four à Paris. Délégué du Général de Gaulle, Jean Moulin souhaitait l’instaurer, dans le but d'unifier les divers mouvements de Résistance.

Sous sa présidence, le CNR a réuni les représentants des huit grands mouvements de résistance, des deux grands syndicats d'avant-guerre ainsi que les représentants des six principaux partis politiques de la troisième République.

Après la Libération, le programme d'action de la Résistance, connu sous le nom "Les jours heureux", paraissait en 1944 et conduisit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques, donnant la priorité à l'accès à l'éducation pour tous et posant les bases du modèle social français.

Il inspira également la rédaction du préambule de la Constitution de la quatrième République, qui fait partie des textes fondamentaux de notre droit actuel.

C’est pour cette raison que l’Assemblée Nationale a instauré le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance. Elle s'est tenue pour la première fois le 27 mai en 2014.

Elle rappelle le courage, la défense de la République, le souci constant de justice, de la solidarité, de tolérance et de respect envers autrui. Enfin, elle invite les jeunes générations à connaître l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste. Vive la France Libre, Vive la Paix. Vive l’Europe !

 

 

Posté par secret ps ctry à 10:11 - Permalien [#]
Tags : , ,