mercredi 7 novembre 2018

11-NOVEMBRE : La Laïcité doit être respectée à Commentry comme partout ailleurs

ob_4cb858_08-01-2018-10-58-05Les  cérémonies  officielles,  communales,  publiques,  du  11-Novembre,  s'adressent  par  nature  à  l'ensemble des  citoyens  sans  distinction  particulière  ou  communautaire.  Or, une  messe  est  une  cérémonie  religieuse  s'adressant  aux croyants, et qui ressort de choix privés.

Par conséquent, en inscrivant sur le site internet de Commentry et ses réseaux sociaux, sur les cartons d’invitations et dans le bulletin municipal, une célébration religieuse en l’honneur des soldats de la Première Guerre mondiale le dimanche 11 novembre 2018 en l’église de la commune, la laîcité n’a pas été respectée, ni l’article 2 de la Loi de 1905 de Séparation des Églises et de l’État garantissant la neutralité des institutions : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte »

En effet, inviter dans des documents municipaux, la population à participer à une cérémonie  religieuse, revient à lui donner un caractère officiel dès lors que l’invitation est lancée par une autorité publique. De plus, la Municipalité et le Maire, en qualité de premier magistrat, doivent être les garants des dispositions législatives précitées.

laicite_point_barre-3La  Commune  n'est,  par  définition,  ni  le  lieu  d'expression  d'une  communauté  religieuse,  fut- elle dominante ou supposée telle, ni l'organisation d'une coexistence de communautés fondées sur la croyance.

Elle doit rester la “maison des citoyens” et protéger la liberté absolue de conscience. En autorisant ou en acceptant que soit publiée, dans le Journal de notre commune, cette information remet en question la laïcité, facteur de paix et de liberté, et nous tenons à faire part de notre désapprobation.

Bien entendu, cette célébration peut émaner d’associations patriotiques ou de familles de soldats. Il ne s’agit pas pour nous de remettre en cause la liberté de culte et son organisation, qui découlent du principe de séparation, mais au nom de ce même principe, de s’interdire toute confusion.” précise Cyrille Darrigade, secrétaire de section.

Posté par secret ps ctry à 14:35 - Permalien [#]
Tags : , ,